Dynamiques de gestion transfrontalière des forêts du bassin du Congo: une analyse du Traité relatif à la conservation et la gestion des écosystèmes forestiers d'Afrique centrale
 

Samuel Assembe Mvondo
Research Assistant,
Center for International Forestry Research
(CIFOR Central Africa Regional Office),
Forest Governance Programme
PO Box 2008, Yaoundé, Cameroon
S.assembe@cgiar.org

 
 

Les dynamiques de gestion transfrontalière des forêts du bassin du Congo, viennent de franchir une nouvelle étape de leur construction, à travers l'adoption du Traité relatif à la conservation et la gestion des écosystèmes forestiers d'Afrique centrale le 5 février 2005 à Brazzaville. Le passage en revue des principales dispositions de cet accord international fait tout d'abord apparaître que les principaux engagements pris dans le traité par les Etats membres, sont conformes mutatis mutandis à l'esprit des principes de gestion durable des forêts élaborés par la communauté internationale. Ensuite, l'originalité de ce traité réside dans le fait que c'est le premier texte juridiquement contraignant consacré entièrement à la gestion durable des forêts. Enfin, ce papier relève d'autres traits forts du texte de Brazzaville, ainsi qu'un certain nombre de faiblesses qui sont susceptibles de freiner sa bonne application.

 

Afrique centrale, écosystèmes forestiers, gestion durable des forêts.

 

lead-journal.org             LEAD Journal - ISSN 1746-5893